14/01/2004

Chapeau les Diablesses!

Un petit article pour souligner le joli parcours des joueuses belges...
 

Objectif en vue pour la Belgique

BRUXELLES Elles sont de retour, et bien de retour sur la scène européenne! Le week-end dernier en Bosnie-Herzégovine, les Diablesses ont tout écrasé sur leur passage, dévorant successivement leurs adversaires albanaises (3-0), néerlandaises (3-1), espagnoles (3-1) et bosniaques (3-0) pour enlever haut la main cette première des deux manches du tour préliminaire de Ligue européenne qualificative pour les prochains championnats d'Europe de 2005 au Danemark.

Comme le règlement n'est pas le même que pour les messieurs, un petit mot d'explication s'impose. Devenue complément des championnats d'Europe, la Ligue s'étale sur deux saisons et comporte un premier tour de deux manches. Chacun des quatre groupes composant cette Division 1 (juste en dessous de la Superdivision) comporte quatre équipes. La deuxième manche aura lieu en octobre en Espagne, aux Pays-Bas voire en Belgique: la décision n'a pas encore été prise. Ce qui est sûr, c'est que la Belgique a désormais toutes les chances d'accéder au deuxième tour entre les vainqueurs de groupe. Trois de ces quatre formations rejoindront la Superdivision. Oserait-on déjà dire que c'est dans la poche?

«En tout cas, cela fait désormais partie d'un futur probable, estime le coach Jacques Ozer. Nous sommes en position de force et en octobre, on espère évidemment récupérer Martine (lisez Hubert) et Cécile Ozer... »

Vous avez bien lu: en Bosnie, la Belgique s'est imposée sans ses deux habituelles locomotives. Mais une certaine Li Junfei a emmené l'équipe avec une maîtrise exceptionnelle!

«Elle a été clairement au-dessus du lot mais elle ne s'est pas contentée de jouer ses matches. Son influence sur les deux jeunes a été primordiale» précise Jacques Ozer. Notre nouvelle compatriote a remporté tous ses matches (six au total), mais cela n'aurait pas suffi. La bonne surprise est venue de Laurence Junker, seize ans et demi, alignée en numéro trois avec succès lors des trois premières rencontres, et même en...numéro un pour conclure dimanche face à la Bosnie. Du côté d'Ilse Stallaert, ce fut moins brillant. La protégée de Bart Vermoesen a néanmoins remporté son match face aux Albanaises. Par la suite, elle hérita sans doute du rôle ingrat, en numéro deux du dispositif.

N'ayons pas peur des mots: on se plaît à rêver de ce que pourrait donner en 2005 une équipe belge alignant conjointement Martine Hubert et Cécile Ozer aux côtés de Li Junfei. Depuis de trop longues années, les deux premières ont toujours éprouvé le souhait de voir l'équipe complétée par une troisième joueuse de leur niveau. Avec Li Junfei, elles ont mieux encore: une bonne... première joueuse. La preuve...


Dominique Deprêtre

© Les Sports 2004

 

source: www.dhnet.be



11:58 Écrit par Nathalie | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.