16/02/2004

Superbe victoire de la Villette 0-3 à Ochsenhausen!


Je me permets de mettre cette article du site www.e-sports.be du site de Vers l'Avenir puisque c'est moi qui l'ai écrit... :)
 

TENNIS DE TABLE  -  Champions League

Vers un sixième titre

Patrick Chila blessé, les Villettois ne partaient pas avec les faveurs du pronostic. Leur victoire 0-3 en déplacement à Ochsenhausen n'en est que plus belle.

AVEC Chuan Chy-Yuan (4e mondial), Alexei Smirnov (17e), et Adrian Crisan (32e), la Villette avaient pour la première fois de la saison à affronter une formation dont les trois joueurs étaient respectivement mieux classés que ses représentants. Mais surtout, le quintuple champion d'Europe devait composer avec la blessure à la hanche de Patrick Chila. Incertain avant la rencontre, le Français était quand même aligné. Le premier match opposait le premier joueur local, Chuan Chy-Yuan à Jean-Michel Saive (19e mondial). Si le Belge remportait facilement le premier set, il devait concéder les deux suivants, après avoir mené 10-8 dans le troisième. Finalement, Jean-Mi l'emportait en cinq manches, plaçant la Villette sur les bons rails. «  C'était vraiment la clé du match, souligne Dubravko Skoric, le coach carolo. Même mené 2-1 (NDLR  : et 4-1 dans le quatrième set), il a pu revenir. Décidément, avec lui, ce n'est jamais fini.  »

Une différence mentale

Dans la deuxième rencontre, Vladimir Samsonov (5e mondial) ne laissait aucune chance à Alexei Smirnov, s'imposant 3-0. Si la rencontre ne fut pas spectaculaire, le Biélorusse a une fois de plus laissé parler sa maîtrise. «  Tactiquement, il a été parfait. Il a très bien contrôlé les débats et le service du Russe. Un vrai magicien...  » comme l'explique Skoric, très fier de son joueur.

Patrick Chila (40e) rencontrait ensuite Adrian Crisan, un joueur qu'il n'a jamais battu. «  Je lui avais demandé s'il était à 100  % pour tenir sa place et il m'a répondu qu'il l'était  », raconte l'entraîneur carolo. Le premier set est déjà le tournant du match puisque le Français l'emporte 12-10, qui plus est avec la manière. «  Crisan avait alors la pression mais Patrick a continué à jouer de manière très agressive.  » Pour décrocher sa première victoire face au Roumain.

Avec cette nette victoire, les Villettois, qui ne devront gagner que deux sets au match retour (le 12 mars au Spiroudôme), ont plus qu'un pied en finale. «  Si nous avons effectivement de grandes chances de passer, tout est encore possible au retour, tempère un Skoric fier de ses joueurs. Aujourd'hui, nous n'étions peut-être pas les plus forts physiquement mais notre état d'esprit et notre combativité qui a fait la différence. C'est énorme comme mes joueurs étaient soudés ce dimanche.  »

N.G.

LA TECHNIQUE  :

OCHSENHAUSEN 0 - VILLETTE 3

Chuan Chy-Yuan - Jean-Michel Saive 2-3 (3-11, 11-6, 12-10, 7-11, 6-11), Alexei Smirnov - Vladimir Samsonov 0-3 (9-11, 6-11, 10-12), Adrian Crisan - Patrick Chila 0-3 (10-12, 7-11, 8-11).


(TE,16/2/2004)
 
PS: Petite parenthèse perso: Bravo aux trois joueurs villettois!

15:27 Écrit par Nathalie | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.