03/03/2004

Mondial au Qatar: le point après mardi...

Après s'être inclinée face à l'Allemagne 3-1, lundi et devant Hong Kong 3-0 mardi, la Belgique a arraché son premier succès face à Taiwan 2-3 dans le groupe B du mondial par équipes de tennis de table à Doha.

ETIENNE PAIROUX

Il y a eu un miracle, mardi après-midi, lors de la deuxième journée des championnats du monde qui se déroulent cette semaine, à Doha, au Qatar.

Après une première défaite contre l’Allemagne lundi, les Belges passaient à la table asiatique en affrontant Hong Kong le matin, Taïwan l’après-midi. Hong Kong, c’était l’inconnu. Certes, c’est une défaite, 3-0, mais on n’a jamais été ridicule, explique Didier Leroy, le directeur technique. Cela n’a pas voulu tourner pour Jean-Mi, et son frère Philippe menait encore 7-5 et 6-4 au cinquième set avant de s’incliner contre Ko Lai Chak.

Mais, on le sait, les Belges sont capables de tout, et même d’exploits comme ils l’ont prouvé à Osaka, il y a trois ans. Cette semaine, l’exploit était de battre Taïwan emmené par Chuan Chih-Yuan (4e mondial) et Chiang Peng-Lung (14e), soit deux éléments mieux classés que Jean-Michel Saive (19e). Et pourtant !

Sous les yeux de Justine Henin et au bout d’un marathon de 3 heures, chacun a apporté sa pierre à une superbe victoire dans ce match de la dernière chance puisque les Saive et Bratanov ont chacun marqué un point.

Ainsi, Philippe Saive a mis ses équipiers sur orbite en prenant la mesure de Chiang et en disputant un des meilleurs matchs de ma carrière. Après la défaite de son frère contre Chuan, Bratanov, qui cherchait une victoire probante depuis longtemps, est allé la chercher contre Chang. Chuan rétablissait une fois de plus l’égalité, mais la combativité de Jean-Mi allait faire le reste. Chiang est le seul joueur que je n’avais plus battu depuis 10 ans et plus précisément la coupe du monde 1994. J’ai 3 balles de match à 10-7, puis j’en sauve deux avant de m’imposer 14-12 dans la belle.

Du coup, les autres résultats ayant été favorables, la Belgique se remet dans la course à une médaille. Si elle remporte ses 2 derniers matchs ce mercredi (la Suède le matin, la Russie l’après-midi), elle pourrait terminer deuxième de son groupe !

Du côté féminin, malgré les deux succès de Li Yun Fei, la Belgique a subi son deuxième revers de la compétition.•



Le Sport en ligne


21:37 Écrit par Nathalie | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.