19/03/2004

Champion's League: Un quatrième titre consécutif?

ETIENNE PAIROUX

On ne le dira jamais assez et, pourtant, ce que La Villette réalise cette saison en Ligue des champions est vraiment phénoménal. Huit matchs et huit victoires, dont deux très nettes sur Ochsenhausen, le favori de l’épreuve, c’est déjà brillant. Mais quand on s’arrête sur le parcours individuel, cela en devient ahurissant : sur les 26 matchs disputés, les Carolos n’en ont perdu que… 2 ! Ainsi, Samsonov affiche 10 victoires personnelles en autant de parties, Saive et Chila 7 pour une défaite (contre Karlsson et Ma Wenge).

Après notre succès à l’aller, en dehors de nous, tout le monde croyait que la qualification était déjà acquise, soulignait Jean-Michel Saive toujours aussi étonnant de motivation quand il joue pour son club. J’avais l’impression que, dès le début, tout le monde attendait de faire la fête.

Malgré cette pression, le Liégeois rassurait tout le monde avec brio d’autant que Samsonov était blessé à l’épaule. La veille de la rencontre, le Biélorusse n’était même pas chaud à l’idée de jouer. Finalement, il s’est présenté à la table.

Mais je n’ai pas été à 100 % de mes mouvements pour épargner mon épaule. Maintenant, j’ai six jours de repos avant la tournée japonaise et j’espère que ce sera suffisant pour éradiquer le mal.

Il ne restait plus à Chila qu’à conclure la soirée en prenant pour la deuxième fois d’affilée la mesure de Crisan, un joueur qui ne lui avait jamais réussi jusqu’ici. Et pourtant, il aurait pu être déstabilisé par la venue, l’an prochain, de Smirnov qui, vendredi, a signé un contrat (qu’on a cherché pendant deux heures !) de deux ans.

Même si je suis lucide en sachant que je me retrouverai plus souvent sur le banc, c’est une super nouvelle, expliquait sereinement le Français. La Villette était la seule équipe qui ne disposait pas de quatre joueurs. Comme tout le monde, on vieillit. J’ai 35 ans, Jean-Mi pareil. Or, jusqu’ici, on a eu de la chance de n’avoir aucun blessé en deux ans. Mais nous avons tous de petits ennuis de santé et on aurait pu se retrouver, un jour, qu’à deux ! Cela dit, c’est tellement facile de prester dans une telle ambiance. Cela donne envie de jouer jusqu’à 50 ans !

Cette attitude digne devant la certitude d’une concurrence accrue témoigne de l’esprit actuel qui règne à La Villette. Ce club n’est pas une somme d’individualités, mais bien un collectif. Un collectif qui doit faire trembler les Allemands de Grenzau qui, comme la saison dernière, disputeront la finale (aller le 23 avril au Spiroudome, retour le week-end suivant) face aux Carolos. Et s’il convient de se prémunir de tout excès de confiance, Jean-Michel Saive rappelle qu’au complet, on a battu Grenzau cinq fois ces deux dernières années !

Un Jean-Mi dont la prochaine échéance est le tournoi de qualification olympique qu’il disputera finalement bien, début avril, avec son frère Philippe.•

RÉSULTATS

DEMI-FINALES

LA VILLETTE – Ochsenhausen (All)3-0

1-0 : J-M. Saive (17) b. Chuan Chih-Yuan (4), 3-0 (11-7, 11-9, 12-10). 2-0 : Samsonov (6) b. Smirnov (18), 3-1 (11-9, 9-11, 11-5, 11-4). 3-0 : Chila (41) b. Crisan (34), 3-0 : Chila (41) b. Crisan (34), 3-0 (11-8, 11-9, 11-13, 9-11, 11-5).

Gönnern (All) – Grenzau (All) 0-3

0-1 : Fejer-Konnerth b. Boll, 3-2. 0-2 : Blaszczyk b. Rosskopf, 3-2 ; 0-3 : Ma Wenge b. Grujic, 3-2.

source: www.sportenligne.be

 

21:52 Écrit par Nathalie | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.