31/03/2004

Jean-Mi récupère son titre!

Septième sacre pour Ozer

JEMEPPE/MEUSE Le retour des Championnats de Belgique en région liégeoise avait visiblement ramené le public autour de nos meil- leures palettes. La question que tout le monde se posait avait naturellement trait à la succession de Philippe Saive, qui avait ravi à son frère Jean-Michel une couronne que ce dernier détenait depuis près de dix saisons...

En demi-finale, le cadet et tenant du titre n'avait fait qu'une bouchée de Damien Delobbe (11-7, 11-7, 11-2, 11-7), tandis que l'aîné avait eu du... fil à retordre face à un Martin Bratanov inspiré et volontaire (11-3, 11-13, 12-10, 11-7, 9-11 et 11-7). Comme les deux sets initiaux allèrent en partage, on s'attendait à une finale serrée, d'autant que des deux frères, c'était Phil qui attaquait le plus souvent. Mais justement, c'est en assurant une défense souvent probante que notre numéro un national posa les jalons d'un succès qui se dessina dans le quatrième set, lorsque son adversaire resta bloqué alors qu'il menait par 5-7. «Cela fait vingt ans que je commets les mêmes erreurs contre Jean-Mi ! Disons qu'aujourd'hui, j'ai raté trop de balles que je n'aurais pas dû, de sorte que je me suis essentiellement battu moi-même. Enfin, je n'en ferai certainement pas une maladie», commentait... l'ex-champion de Belgique.

Son successeur, pour sa part, savourait davantage la récupération de son titre que le fait qu'il s'agissait du seizième chez les seniors: «Un Championnat de Belgique est toujours important pour moi. Je pense avoir tactiquement bien joué. En fait, le plus dur pour moi aura été de rester concentré au moment où Phil relâchait son emprise...» Auparavant, la journée avait été surtout marquée par la sortie prématurée de Marc Closset, battu par le surprenant Christian Blondeau, un jeune et prometteur élément de la Villette.

Chez les dames aussi, on enregistrait une surprise en quart de finale avec la très nette défaite de Karen Opdencamp devant la longiligne Laurence Junker. En demi-finale, cette dernière faillit causer une autre sensation face à Martine Hubert, qui fut menée par trois sets à deux avant d'émerger sur le fil (11-7, 8-11, 6-11, 11-5, 7-11, 11-9 et 11-7). De son côté, Carol Detrigne était passée elle aussi près de l'exploit face à la championne en titre Cécile Ozer (11-3, 11-9, 7-11, 8-11, 9-11, 11-8 et 11-5). En finale, toutefois, la Verviétoise éprouva moins de difficulté car Martine Hubert ne suivait plus physiquement. Courageux retour quand même!

Dominique Deprêtre

© Les Sports 2004

www.dhnet.be


 


21:46 Écrit par Nathalie | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.