25/04/2004

La Villette tient son rang

La Villette Charleroi a remporté le match aller de la Ligue des champions de tennis de table en battant au Spiroudôme de Charleroi l'équipe allemande de Grenzau 3-1.

Le match retour se disputera vendredi prochain à Grenzau.

Dans la première rencontre, Vladimir Samsonov donnait facilement le premier point aux Carolos en disposant en trois sets du jeune Allemand Zoltan Fejer-Konnerth 3-0 (11-9, 11-6, 11-3). Dans le 2e match, Ma Wenge égalisait en battant un bien pâle Jean-Michel Saive 3-0 (11-9, 11-8, 11-8).

Le tournant du match avait lieu dans le 3e match lorsque Patrick Chila se défaisait du Polonais Lucjan Blaszczyk, placé avec surprise en 3e match. Le Français remportait difficilement le premier set 14-12 avant de s'incliner dans le 2e 6-11. Mais Chila restait concentré et s'adjugeait les deux sets suivants 11-9 et 11-8.

Dans le dernier match, les deux numéros un de chaque équipe s'affrontaient. Samsonov devait s'offrir un match plein pour se débarrasser en quatre sets de Ma Wenge (11-9, 9-11, 11-8, 11-7).

 

www.sportenligne.be

 



16:10 Écrit par Nathalie | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

23/04/2004

C'est ce soir!

«L'ambiance du Spiroudome va être plus terrible que jamais» (23/04/2004)
Champions'League - Jean-Michel Saive et la Villette visent un sixième sacre

CHARLEROI Jean-Michel Saive et la Villette ont beaucoup de choses en commun au palmarès de la Coupe d'Europe des Champions devenue depuis Champions'League: le joueur et son club ont disputé ensemble sept finales et en ont remporté cinq. Ce sera donc la huitième participation ce soir et, tout le monde l'espère, un grand pas vers une sixième victoire.

«Une chose est certaine, ce sera notre plus beau parcours jamais réalisé avant la finale, tant au niveau collectif qu'individuel», rappelle avec une fierté légitime Jean-Michel Saive. «Une quatrième victoire d'affilée, ce serait unique. Mais il y a sans doute plus important: cette fois-ci, on joue le match aller au Spiroudome. La saison dernière, c'était le contraire, et le principal avait été fait en déplacement. Quelque part, le public avait dû rester un peu sur sa fin, question émotions. Je pense qu'aujourd'hui, l'ambiance sera terrible. Du jamais-vu. Raison de plus pour être présent... à deux cents pour cent.»

Pour Jean-Mi, le rendez-vous de ce soir est sans aucun doute le plus important de la saison.

«Il se passe beaucoup de choses au cours d'une saison. Cette année est en plus celle des JO. Mais quand on prépare une finale de Champions'League, plus rien d'autre ne compte. Je suis pleinement satisfait d'avoir apporté ma pierre à l'édifice et cette soirée doit être le point d'orgue. A mon avis, en tout cas, si nous avons déjà battu Grenzau à deux reprises en poule, gardons les pieds sur terre. Il s'agit d'une équipe sans doute plus forte que jamais. Je rappelle à ce titre que Ma Wenge n'a concédé que deux défaites -chaque fois face à Vladi- tout au long du parcours européen. Que Blacszyk reste un joueur très dangereux et que Fejer est en très net progrès. Il a pris une part capitale dans la médaille d'argent de l'Allemagne au dernier Mondial, et en demi-finale de Champions'League, il a battu Boll.»

Ajoutons à cela que le fait de retrouver Grenzau en finale n'est que logique. Déjà finaliste la saison dernière, la formation rhénane domine encore la Bundesliga et terminera probablement championne d'Allemagne. Face à des équipes sans aucun doute plus fortes sur papier, telles Gönnern ou Ochsenhausen...

«Tactiquement, nous n'avons d'ailleurs pas de vrais points de repères. Nous jouons avec trois joueurs alors qu'ils en ont quatre. Ils ont peut- être déjà tout essayé pour nous perturber, et j'estime qu'il ne fait aucun doute que ce soir, ils vont encore nous sortir un lapin du chapeau. Le vrai match commencera avec trois quarts d'heure d'avance, au moment du tirage au sort», estime un Saive pleinement satisfait de la préparation du grand rendez-vous de ce soir.

«Cela fait trois semaines qu'on prépare cette finale. Personnellement, j'ai surtout travaillé le physique au cours de la première. Depuis quinze jours, on travaille tous les jours à l'entraînement, et avec du beau monde. Je pense que cette dynamique sera payante pour achever en beauté la saison européenne. Ce fut un vrai stage!»

Jean-Michel Saive, Vladimir Samsonov et Patrick Chila ont eu pour sparring outre Martin Bratanov, le Polonais Daniel Gorak (137e mondial), le Français Michel Martinez (202e) et... ce bon vieux Zoran Primorac qui a décidément laissé une partie de son coeur au Royal, dont l'aura sur le plan international n'... aura jamais été aussi valorisante. Sûr qu'on va vibrer, ce soir, au Spiroudome...

D. Dep.

© Les Sports 2004

www.dhnet.be

 


08:49 Écrit par Nathalie | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

20/04/2004

Le doublé belge pour la Villette...

Villette gagne la Coupe masculine

VEDRIN Il n'y a pas eu de sensation, samedi à Vedrin, où la fête du tennis de table, à l'occasion des finales de Coupe de Belgique, s'est pourtant bel et bien déroulée. Normal: les organisateurs avaient mis les petits plats dans les grands.

Chez les dames, la finale mettait aux prises les deux équipes qui avaient achevé le championnat en tête. Et le verdict en faveur des Hasseltoises s'est confirmé, non sans une belle résistance des autres Limbourgeoises. Après partage des deux premiers simples entre la Roumaine Mariana Stojan et l'Ukrainienne Daria Mitukova, Els Billen - seule Belge dans son trio - redonna l'avance à Hasselt, et le tournant du match fut sans aucun doute la victoire du double de l'équipe championne: menée par 0-2, la paire Billen/Stojan inversa les rôles, pour s'imposer par 11-9 à la belle. La seconde nommée marquait ensuite le point décisif.

Chez les messieurs, le Royal Sporting Villette n'a éprouvé aucune difficulté à conquérir une 12e victoire d'affilée dans une épreuve qu'ils n'ont d'ailleurs perdu qu'une seule fois depuis qu'elle existe (c'était le 1er mai 1992 à la Garenne, face à l'ETT Centre). Les Carolos alignaient toute leur artillerie et seul un set fut concédé dans le double, face à des Bruxellois qui, de toute manière, avaient déjà réussi l'exploit bien avant d'entamer cette finale. Olivier Dupuis, Anthony Maeck et le B 0 Patrice Derbaix ont tout fait pour assurer le spectacle.

Pour réussir le même doublé que les championnes hasseltoises, les joueurs de la Villette devront attendre cet après-midi. Début de cette finale retour à 16h.


Messieurs: Villette - Auderghem 4-0

J.-M. Saive (Bel) b. O. Dupuis (Bel) 3-0 (11-9, 11-5, 11-6) 1-0; V. Samsonov (Blr) b. A. Maeck (Bel) 3-0 (11-6, 11-9, 11-6) 2-0; P. Chila (Fra) b. P. Derbaix (Bel) 3-0 (11-7, 11-5, 11-4) 3-0; Saive/Chila b. Dupuis/Maeck 3-1 (11-6, 7-11, 11-7, 11-7) 4-0.

source: www.dhnet.be


Finale Championnat de Belgique match retour : Mortsel - VILLETTE : 3-4

Matche retour de la finale du championnat de Belgique ce 18 avril.

A l'aller Villette l'avait emporté 7-0.

1-0 : Zhang Dong Yang - Oleg : 3-2 (11/-5/6/-8/5)
1-1 : Pat - Merchez : 3-1 (-10/12/8/6)
1-2 : "Chris" Blondeau - Mans : 3-1 (-6/11/7/6)
1-3 : Jean-Mi/Oleg - Zhang/Mans : 3-2 (-8/-9/12/8/9)
2-3 : Zhang - Pat : 2-0 Abandon
2-4 : Oleg - Mans : 3-0 (7/8/2)
3-4 : Merchez - Chris : 3-0 (8/3/6)
 
source: www.villette.be
 

13:01 Écrit par Nathalie | Lien permanent | Commentaires (3) |  Facebook |

17/04/2004

Classement mondial au 1e avril 2004

1(<<)2372MA LinCHN
2(<<)2329WANG LiqinCHN
3(<<)2261WANG HaoCHN
4(<<)2136CHUAN Chih-YuanTPE
5(<<)2112CHEN QiCHN
6(<<)2101SAMSONOV VladimirBLR
7(<<)2079BOLL TimoGER
7(8)2079SCHLAGER WernerAUT
9(<<)2062RYU Seung MinKOR
10(<<)2051KREANGA KalinikosGRE
11(<<)2050KONG LinghuiCHN
12(<<)2043LIU GuozhengCHN
13(<<)1965HAO ShuaiCHN
14(<<)1963CHIANG Peng-LungTPE
15(<<)1926JOO Se HyukKOR
16(<<)1912OH Sang EunKOR
17(<<)1906SAIVE Jean-MichelBEL
18(<<)1896SMIRNOV AlexeiRUS
19(<<)1885QIU YikeCHN
20(21)1880KIM Taek SooKOR
40(41)1693CHILA PatrickFRA
67(<<)1548SAIVE PhilippeBEL
96(97)1386BRATANOV MartinBEL


19:24 Écrit par Nathalie | Lien permanent | Commentaires (1) |  Facebook |

09/04/2004

"Ca alors!"... ou plutôt SI C'ETAIT VOUS!


Vous devriez pouvoir voir Jean-Mi dans l'émission d'RTL TVI mardi prochain. Le défi de se ballader dans les rues déguisé en lapin et roulant en trotinette lui a en effet été lancé lors de la dernière émission!
 
Toutes mes excuses à ceux qui auraient regardé "Ca alors". Il s'est avéré que c'est seulement ce mardi, soit le 20 avril, que Jean-Mi ferait son défi, dans "Si c'était vous"

13:44 Écrit par Nathalie | Lien permanent | Commentaires (2) |  Facebook |

05/04/2004

Pas de JO en double pour les Saive

Jean-Mi et Phil ne sont pas parvenus à se qualifier en double pour les Jeux Olympiques d'Athènes. Leur rêve s'est terminé samedi après-midi au second tour du second tableau du tournoi qualificatif européen de tennis de table disputé à Ludwigshafen, en Allemagne. Battus d'entrée dans le premier tablea 4-3 par les Hongrois Marton Marsi et Karoly Nemeth, les Saive devaient effectuer un parcours sans faute (4 victoires) dans le second tableau pour décrocher leur ticket pour Athènes. Après un succès 4 à 0 face aux Polonais Bartosz Such et Marc Kusinski, ils se sont inclinés 4 manches à 2 au second tour face aux Espagnols Zhiwen He et Carlos Machado.

13:17 Écrit par Nathalie | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

02/04/2004

Jean-Mi et Phil tentent de décrocher leur billet pour les JO en double

Tennis de table - Les Saive en qualifs (02/04/2004)
Rude concurrence dès ce vendredi

LUDWIGSHAFEN Les frères Saive ont pris, hier, la direction du sud-ouest de l'Allemagne. Objectif: décrocher une qualification commune aux Jeux Olympiques d'Athènes en août, afin de pouvoir disputer le tournoi de double. Cette épreuve est devenue obligatoire dès l'instant où Philippe Saive n'a pas (encore) réussi à obtenir son billet pour la Grèce à titre individuel. La dernière chance qui s'offrira à lui en simples se jouera en Autriche au mois de mai. «Cela se jouera au niveau mondial et ce sera excessivement dur, vu qu'il n'y aura plus que deux places à attribuer. Mais j'y serai et je jouerai à fond ma chance, affirme le cadet de la famille. Dès l'instant où une médaille olympique est en jeu, c'est important. Jean-Mi et moi sommes décidés à donner le maximum. Et qu'on ne vienne pas nous dire que nos chances sont inexistantes: je rappelle à ce titre qu'à Sidney, les Français Gatien et Chila ont ramené le bronze en terminant derrière les deux paires chinoises!». Le problème est que, d'une part, la concurrence sera féroce et que, en outre, les frères Saive n'ont plus beaucoup l'occasion de s'entraîner en double, surtout depuis qu'on l'a rayé des compétitions interpays...

«Je répondrai simplement à cela qu'en Bundesliga, je forme avec Keen l'une des deux meilleures paires de la saison. Et que je connais naturellement bien le jeu de mon frère. En Malaisie, nous aurions pu aller très loin si, après avoir éliminé la paire Schlager-Jindrach, nous n'avions pas dû abandonner pour incompatibilité d'horaires avec les simples...»

Il est vrai qu'à la différence de ce qui se passe dans les opens, ce tournoi préolympique permet de se concentrer sur le double.

D. Dep.

© Les Sports 2004

source: www.dhnet.be

 


21:05 Écrit par Nathalie | Lien permanent | Commentaires (1) |  Facebook |