21/05/2004

Open de Corée: Jean-Mi éliminé au 1e tour

Il n'y a déjà plus de Belges en lice à l'Open de Corée où Jean-Mi et Martin Bratanov ont été battus. Saive s'est incliné 2-4 contre le jeune Allemand Christian Suss, 85e mondial: 11-9, 10-12, 13-15, 11-9, 5-11, 6-11.

17:51 Écrit par Nathalie | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

20/05/2004

Open de Corée

Jean-Mi jouera demain son premier tour contre l'Allemand Christian Suss.

21:54 Écrit par Nathalie | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

18/05/2004

A quand la relève?

Jean-Michel Saive seul au monde (18/05/2004)
Le Liégeois sera notre seul pongiste à Athènes. Les autres, s'il y en a, ne devraient arriver qu'en 2012...

BRUXELLES Avec l'échec de Philippe Saive, Jean-Mi sera le seul pongiste belge présent à Athènes. Où il disputera sa cinquième olympiade. Et qu'adviendra-t-il quand le Liégeois décidera d'arrêter les frais? Sûr que l'on peut se poser la question aujourd'hui. La relève semble loin d'être assurée.

«On ne peut sortir un champion de chaque génération», explique Gérard Baude, le secrétaire général de La Villette et directeur technique national. «D'autant que nous sommes tenus par des budgets limités.» Est-ce à dire que le tennis de table belge retombera bientôt aux oubliettes? «J'espère sincèrement que non », continue notre interlocuteur. Qui a le mérite de la franchise: «Il y a quelques bons espoirs mais ils sont encore très jeunes. Je crois qu'en 2008 à Pékin, il ne faudra pas les attendre. Notre objectif est d'envoyer une délégation correcte aux Jeux Olympiques de 2012.»

Reste à se doter d'ici là d'une structure plus solide. Aujourd'hui, hormis la Villette, l'amateurisme (sans aucune connotation péjorative) reste maître en la matière. Des initiatives existent cependant.

«Une école d'élites va ouvrir ses portes en septembre à Marchienne- au-Pont, dans la banlieue de Charleroi, se réjouit Baude. Elle compte sept inscrits pour l'instant.» Le sud du pays pourra donc enfin se mettre au diapason du nord. Où fut créé voilà deux ans un centre similaire à Louvain.

«Je vous répète: j'ose espérer que l'on en récoltera les fruits tôt ou tard même s'il faudra se montrer patient...» Et lucide. Le tennis de table se reposera encore quelques années sur l'icône Saive. En espérant que la relève finisse un jour par poindre le bout du nez: «Nous avons de très bons minimes mais il est difficile de dire comment ils vont évoluer.»

En effet.


www.dhnet.be
 


12:50 Écrit par Nathalie | Lien permanent | Commentaires (1) |  Facebook |

08/05/2004

Classement du Pro Tour après l'Open d'Egypte

2004 Pro Tour Standings (points updated after the Egypt Open)
RankPlayer_PairAssocPointsContinentsEvents
1-NYE SCHLAGER Werner AUT  23000 
2-NYE RYU Seung Min KOR  19750 
3-NYE WANG Hao CHN  15000 
4-NYE BLASZCZYK Lucjan POL  8500 
5-NYE MA Lin CHN  7500 
6-NYE KUZMIN Fedor RUS  6125 
7-NYE SAIVE Jean-Michel BEL  4750 
8-NYE LEE Chul Seung KOR  4500 
9-NYE CHEN Qi CHN  3750 
9-NYE CHUAN Chih-Yuan TPE  3750 
9-NYE TOKIC Bojan SVN  3750 

www.ittf.com
 

19:10 Écrit par Nathalie | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Article de la Dernière Heure Les Sports

Tennis de table - Jean-Mi échoue en demis (08/05/2004)

L'argent en double pour Li Junfei

LE CAIRE Le Sud-Coréen Ruy Seungmin, 9e joueur mondial, a remporté vendredi la finale de l'Open d'Egypte en battant le champion du monde et tête de série n°1 Werner Schlager en cinq sets: 11-7, 6-11, 10-12, 13-11, 11-6 et 11-7. L'Autrichien, 7e mondial, avait lui-même pris la mesure de notre compatriote Jean-Michel Saive en autant de manches (11-7, 11-8, 9-11, 11-6 et 11-8). L'autre demi-finale avait opposé le futur vainqueur à son compatriote Lee Chulseung (52e mondial) en... cinq sets toujours (14-12, 8-11, 11-6, 11-9 et 11-7).

Le parcours des trois Belges engagés est plus que satisfaisant. Rappelons que Philippe Saive avait passé deux tours avant d'échouer à la belle devant son ancien coéquipier de Jülich, Trinko Keen, sorti au tour suivant par... Jean-Michel Saive. En double, les frangins se sont hissés en quarts de finale après avoir éliminé les Grecs Vlotinos et Papageorgiu (11-2, 11-6, 11-3 et 11-8). Là, ils se sont malheureusement inclinés devant... d'autres Grecs, Gionis et Cioca (11-9, 11-6, 11-8 et 11-9).

Dans le tableau féminin, Li Junfei avait atteint les huitièmes de finale où elle fut dominée par l'Autrichienne Liu Jia, 21e mondiale, laquelle n'a été vaincue qu'au dernier stade de l'épreuve, face à la Coré- enne Lee Eunsil. En double, associée à l'Allemande Tania Hain-Hoffmann (94e mondiale), notre nouvelle concitoyenne est allée carrément jusqu'en finale, où le dernier mot est resté à la paire coréenne formée par la gagnante du tournoi en simple associée à Suk Eunmi.

Le Slovaque Lubomir Pistej, qui défendait cette saison les couleurs de la Villette, a remporté le tournoi réservé aux joueurs de moins de 21 ans, après sa victoire en cinq manches sur l'Allemand Daniel Zwickl (11-5, 11-9, 8-11, 11-5, 11-5).

Terminons en précisant que Jean-Mi a pris la direction du Japon pour rejoindre le Super-Circuit dont on disputera la semaine prochaine deux étapes. L'épreuve japonaise a repris son parcours dès mardi, avec deux étapes à Osaka. Samsonov a été battu en finale de la première de ces deux étapes par Peter Korbel (7-11, 12-10, 11-8, 11-7 et 11-3). Hier, au premier tour de la seconde, il s'est qualifié en écartant Huang (11-9, 11-6, 11-7, 3-11 et 12-10).

D. Dep.

© Les Sports 2004


19:02 Écrit par Nathalie | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

07/05/2004

Open d'Egypte: fin de parcours pour Jean-Mi

Notre numéro 1 belge s'est incliné en demi-finale face à Werner Schlager, première tête de série du tournoi et leader du Pro Tour, sur le score de 4 sets à 1 (7-11, 8-11, 11-9, 6-11, 8-11).

13:42 Écrit par Nathalie | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

06/05/2004

Open d'Egypte: Jean-Mi en 1/2 finale

Jean-Mi vient de battre Trinko Keen 4-1 (11-5,11-7,11-7,6-11,11-4). Il affrontera en demi-finale l'Autrichien Werner Schlager.

17:47 Écrit par Nathalie | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Open d’Egypte

En 1/8 de finale, Jean-Mi a battu le Brésilien Hoyama 4-1 (12-10, 11-5, 10-12, 11-7, 11-6). En ¼ de finale, il affronte le Néerlandais Keen, qui a battu Phil 11-9 au 7e set ! On n’est donc pas passé loin d’un duel entre les frangins…


17:03 Écrit par Nathalie | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Open d'Egypte: Les frères Saive s'inclinent en double

Après avoir battu les Grecs Papageorgiou et Vlotinos 4-0 (11-2, 11-6, 11-3, 11-8), Jean-Mi et Phil ont perdu contre d'autres Grecs Gionis et Tsiokas en quatre sets (9-11, 6-11, 8-11, 9-11). Il leur reste à tous les deux le simple...

13:58 Écrit par Nathalie | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

05/05/2004

Les photos de la finale retour enfin disponibles!

En cliquant sur ce lien http://fr.photos.groups.yahoo.com/group/tennis_et_justine..., vous pourrez toutes les visionner. Il est possible qu'on vous demande un nom d'utilisateur (tapez "maintenantayest" et un mot de passe "nath1982").
 
Bon visionnage!

19:23 Écrit par Nathalie | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Jean-Mi gagne son premier match en Egypte

Jean-Mi bat Alexei Liventsov  4-0 (11-8, 11-5, 11-9, 11-6). Au prochain tour, il affrontera Hugo Hoyama. 

Patrick Chila et Philippe Saive s'imposent également...



18:22 Écrit par Nathalie | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

04/05/2004

Mon résumé de la finale!

Une finale comme on les aime…

 

Nous quittons Charleroi vers 13h15, déjà tous très motivés pour ce dernier match de la saison. A Barchon, nous nous arrêtons pour prendre quelques personnes, parmi lesquelles Christian D’Harcour et la mamy de Jean-Mi. Le car est alors presque complet et nous reprenons la route vers Grenzau. Nous patientons en regardant des clichés du photographe Willy Vrancken et je ne résiste pas à la tentation d’acheter une photo-poster de Jean-Mi.

 

Arrivés à Grenzau à 17h30, nous nous dirigeons vers le restaurant. Il est en effet temps de nous sustenter avant de remplir notre mission du soir, à soir pousser nos Villettois vers un sixième titre européen.

 

A 18h30, nous prenons place dans la petite salle de Grenzau. Les joueurs s’échauffent alors que nous, supporters, disposons notre attirail. Ainsi, certains pendent un grand drapeau belge alors que je suspends avec Aristide mon beau calicot « Allez Villette ! Jean-Mi, Vladi, Patrick, you are the bests ! ». Pour y arriver, je ne me gène pas et déloge un câble afin d’y passer en dessous le calicot.

 

Le tirage au sort désigne les matches suivants : Chen Zhibin contre Jean-Mi, Ma Wenge contre Vladi et Fejer-Konnerth contre Patrick. S’en suit la présentation des équipes et les hymnes nationaux. Et déjà, on peut se demander si la meilleure équipe du monde n’a pas les meilleurs supporters du monde car c’est vrai que si nous ne sommes pas nombreux, nous donnons déjà de la voix.

 

Jean-Mi débute sur les chapeaux de roue contre Chen Zhibin. Le premier set est déjà bon mais les autres seront encore dix fois meilleurs. Dans le second, Jean-Mi est ainsi mené 4-2 avant de s’imposer 11-4 et dans le troisième, il ne laisse aussi que quatre petits points à son adversaire. Vraiment, tout y est passé dans le chef du numéro un belge, toujours aussi combatif, et il faut avouer que c’est toujours un régal de le voir jouer comme ça.

 

On pense ensuite que Vladi, invaincu cette saison, va nous donner le 2e point synonyme de nouveau titre. Mais notre numéro 1 ne rentrera jamais vraiment dans la partie, face à un Ma Wenge qui joue le match de sa vie ! Les trois premiers sets sont pourtant assez équilibrés mais Vladi n’y est pas et il ne peut rien faire dans le 4e, qu’il perd 11-1. Dommage… mais c’est défaite prouve surtout que Vladi est un être humain qui n’est pas infaillible, et ce même s’il donne parfois l’impression d’être une machine à gagner.

 

Comme la semaine dernière, Chilou entre ensuite dans l’arène avec la mission de redonner l’avance à la Villette (et les derniers sets nécessaires pour décrocher la Coupe) et comme la semaine dernière, Patrick nous sort un match plein. 3-0 pour le Français, Fejer n’a pratiquement rien vu. Et dire que l’Allemand avait battu Timo Boll lors de la demi-finale. Mais peut-être la pression était-elle trop forte pour ses jeunes épaules… De son coté, Pat était évidemment surmotivé et je suis contente qu’il ait donné la victoire à la Villette. Finalement, cette victoire, c’est la plus belle preuve que ce sacre est celui d’une équipe toute entière, une équipe qui gagne grâce à une force de caractère, un esprit d’équipe et une faim de victoires incroyables.

 

Si la Villette mène 2-1, il faut cependant terminer la rencontre avant de pouvoir faire la fête. On retrouve alors un Vladi comme on l’aime et le Biélorusse se charge d’amener le dernier point aux Carolos. Il s’impose 3-0 contre Chen Zhibin, montrant ainsi que sa défaite du jour (la première de la saison) n’était qu’un accident.

 

Une fois le match terminé, tout le monde se lâche. Les bouchons ne tardent pas à exploser et nous, les supporters, nous en donnons à cœur joie, entre les « Merci Jean-Mi », « Merci Patrick », « Merci Dubo », « Merci Vladi », « On est chez nous » ou « On est champions ».

 

Les joueurs reçoivent leur médaille et la Coupe du vainqueur de la saison… 2004-2005 (on savait que Charleroi survolait le ping européen mais de là à nous donner le trophée un an à l’avance, c’est quand même trop gentil de la part de l’ETTU). Les Villettois passent aux interviews et les supporters aussi puisque Aristide et moi sommes interviewés pour Télésambre.

 

Nous nous rendons ensuite tous au restaurant, où nous allons fêter le titre avec une bonne petite pinte ! Et au moment où la fanfare arrive, c’est carrément de la folie. Pendant quelques minutes, les musiciens nous jouent des airs de carnaval. C’est la folle ambiance, à tel point que dans les toilettes, j’ai croisé deux Allemandes qui chantaient « La Villette, la Villette, la la la la la… » (Là, il faut quand même saluer la sportivité des gens de Grenzau). Arrivent tour à tour Jean-Mi, puis Patrick, Dubo et Lubomir. Malheureusement, le car décide de quitter cette sympathique bourgade allemande alors qu’il n’est que 23h15 et que cela ne fait qu’une heure qu’on fête ce quatrième titre consécutif… C’est promis, la prochaine fois, je resterai sur place pour faire la fête jusqu’au bout de la nuit…

 

Nathalie, la fan numéro 1 de Jean-Mi


09:14 Écrit par Nathalie | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Article du Soir de ce 3 mai 2004

La Villette reste maître de l'Europe

03 mai 2004

 
Jean-Michel Saive, l'âme de La Villette, a remporté son sixième titre européen à Grenzau. Photo Roger Milutin. 

ÉTIENNE PAIROUX

envoyé spécial

GRENZAU

Les chiffres parlent d'eux-mêmes. Cette saison, La Villette a disputé 10 rencontres pour remporter autant de succès. Mais le plus incroyable, c'est le bilan final : trente victoires pour quatre petites défaites, dont trois infligées par le seul Ma Wenge qui, cette saison, a battu Chila, puis Saive et enfin Samsonov.

C'est vrai que Ma Wenge était très fort cette saison, mais il n'était pas bien entouré, confesse Dubravko Skoric, le coach carolo. En Allemagne, on considère notre équipe comme le Real Madrid du tennis de table. En fait, si nous n'avons peut-être pas les trois meilleurs pongistes européens, nous avons les meilleurs en termes de caractère, de personnalité et de faim de titres. C'est incroyable de voir cette rage de vaincre de Saive et Chila qui ont 34 ans et de Samsonov qui en a 28.

Effectivement, à voir leurs jaillissements au moindre point de leurs équipiers tout au long de la saison, il ne fait aucun doute que les Carolos en veulent encore et encore, même si Samsonov vient de remporter sa septième Ligue des champions (en huit finales consécutives), Saive sa sixième et Chila sa troisième. Vendredi soir, au terme de son deuxième set contre Fejer-Konnerth, Chila a donc donné mathématiquement la Ligue des champions à la Villette. La quatrième consécutive, la sixième en tout. Un palmarès tout simplement exceptionnel pour un club belge.

Il n'y a vraiment pas de quoi banaliser, explique Jean-Michel Saive qui avait, d'entrée, pris la mesure de Chen Zhibin alors que les statistiques (2 victoires-4 défaites) ne lui étaient pas favorables au moment de venir l'affronter. Chaque titre est un exploit et celui-ci a été conquis au terme d'une saison magnifique. C'est le résultat de quatre heures d'entraînement quotidien, d'une hygiène de vie. Même si cela a l'air facile dans les chiffres, cette victoire est exceptionnelle. Je crois que, de nos huit finales et six succès, c'est notre plus beau parcours.

Avec en point d'orgue une victoire incroyable en demi-finales, à Ochsenhausen (0-3), le grand favori de l'épreuve.

Pour moi, le grand bonhomme de la saison a été Patrick Chila car personne ne l'attendait aussi régulier tout au long de la saison, expliquait Samsonov avec sa modestie habituelle lui qui, vendredi, a subi sa seule défaite de la saison en 14 matchs.

Mais s'il est vrai que le Français fut déterminant cette année, il est difficile de dissocier cette équipe qui, l'an prochain, sera encore plus forte avec l'arrivée de Smirnov. Parce que La Villette ne veut pas s'arrêter en si bon chemin. Et si, année après année, les dirigeants doivent frapper aux portes des sponsors pour boucler leur budget (600.000 euros cette saison), ils ont aussi une vision à moyen terme.

On vient de remporter quatre titres sans connaître le moindre pépin physique, admet Gérard Baude, le manager. Mais je crois que le succès de notre club réside dans le fait qu'on donne la liberté aux joueurs de participer aux Protour en leur disant que s'ils veulent s'entraîner au club, notre coach est toujours disponible. Il y a dix ans, on payait l'hôtel des joueurs qui venaient s'entraîner avec nous. Aujourd'hui, ils viennent gratuitement.

Et on espère garder Jean-Mi après sa carrière. Sur le banc, comme manager, pour inculquer à nos nouveaux joueurs le goût d'un titre européen.

Et même si c'est encore tôt pour évoquer ce sujet, ce serait bien entendu un bel hommage pour un pongiste à propos duquel on se demande aujourd'hui s'il n'est pas plus motivé quand il joue pour les Carolos que pour son propre compte !•

LES RÉSULTATS

Grenzau – La Villette 1-3

Saive (17) b. Chen Zhibin (56), 3-0 (11-7, 11-4, 11-4) ; Ma Wenge (31) b. Samsonov (6), 3-1 (9-11, 11-8, 13-11, 11-1) ; Chila (40) b. Fejer-Konnerth (62), 3-0 (11-9, 11-8, 11-6) ; Samsonov (6) b. Chen Zhibin (56), 3-0 (11-6, 11-7, 11-6).



Le Sport en ligne


09:13 Écrit par Nathalie | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

03/05/2004

Open d'Egypte du 4 au 7 mai.

1SCHLAGER WernerAUT
2RYU Seung MinKOR
3SAIVE Jean-MichelBEL
4SMIRNOV AlexeiRUS
5CHEN WeixingAUT
6KEEN TrinkoNED
7CHILA PatrickFRA
8WOSIK TorbenGER
9GRUJIC SlobodanSCG
10KUZMIN FedorRUS
11HEISTER DannyNED
12TOKIC BojanSVN
13LEE Chul SeungKOR
14KARAKASEVIC AleksandarSCG
15SAIVE PhilippeBEL
16TSIOKAS NtanielGRE
17HIELSCHER LarsGER
18LENGEROV KostadinAUT
19GARDOS RobertAUT
20FLOREA Vasile ROM
21MONDELLO MassimilanoITA
22GIONIS PanagiotisGRE
23HOYAMA HugoBRA
24FILIMON Andrei ROM
25TOSIC RocoHRV
26MONTEIRO ThiagoBRA
27JINDRAK KarlAUT
28DAUS DavidGER
29PIACENTINI ValentinoITA
30FETH StefanGER
31KIM Bong ChulKOR
32LASHIN El-SayedEGY
33LIVENTSOV AlexeiRUS
34CARNEROS AlfredoESP
35ZWICKL DanielHUN
36PISTEJ LubomirSVK

 
Jean-Mi est 3e tête de série et Patrick 7e. Philippe Saive y participe également, ainsi que du côté villettois Lubomir Pistej.
 
www.ittf.com
 

12:43 Écrit par Nathalie | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Charleroi impressionne l'ITTF...

Primo Scintilla
Charleroi blanks Grenzau

Royal Villette Charleroi wins European Champion’s League by defeating TTC Zugbrücke Grenzau in both “home” and “away” Final matches.

- 23 April, 1st Final Match in Charleroi: 3-1 for Charleroi
- 30 April, 2nd Final match in Grenzau: 3-1 for Charleroi
More than 6000 fans enjoyed the match in Charleroi
It is interesting to note that more than 6,000 spectators (full-house) attended the first final match in Charleroi. This match was hosted by the Charleroi club and promoted by Philippe Saive’s marketing company. The ITTF was represented by its Vice President, Judit Farago, who was very impressed by the atmosphere in the hall “With more than 6.000 loud cheering spectators, it was an unbelievable atmosphere. With the exception of the Worlds last year in Bercy, I have never experienced a similar atmosphere in Europe before”

The match was attended by all the top politicians of the francophone part of Belgium and all VIP loges were sold out several months before the date of the match. “The matches in
Charleroi have a special atmosphere, like a festival, an entertainment, it is a real social and political event, not only sport” says Judit Farago.

In the playing hall there were 2 giant video screens showing the live broadcast on the national TV-channel RTBF.

The “away” match for Charleroi was played in Grenzau where Charleroi repeated in victorious form to clinch the title after two identical consecutive wins of 3-1.

Match 1, in Charleroi:
Royal Villette Charleroi defeated TTC Zugbrücke Grenzau 3:1
Samsonov def. Fejer-Konnerth 11:9, 11:6, 11:3
Saive lost Ma Wenge 9:11, 8:11, 8:11
Chila def. Blaszczyk 14:12, 6:11, 11:9, 11:8
Samsonov def. Ma Wenge 11:9, 9:11, 11:8, 11:7

Match 2, in Grenzau:
TTC Zugbrücke Grenzau lost to Royal Villette Charleroi defeated 1:3
Chen Zhi Bin lost Saive 7:11, 4:11, 4:11
Ma Wenge def. Samsonov 9:11, 11:8, 13:11,11:1
Fejer-Konnerth lost Chila 9:11, 8:11, 6:11
Chen Zhi Bin lost Samsonov 6:11, 7:11, 6:11

www.ittf.com

 

12:37 Écrit par Nathalie | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Photos, impressions, articles scannés...

... de la finale retour. Très bientôt sur ce blog. Patience jusque mercredi ou jeudi.
 
En attendant, BRAVO VILLETTE!

12:35 Écrit par Nathalie | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Un article...

Champions' League: Villette Charleroi entre dans la légende

GRENZAU Vainqueur à l'aller par 3-1, huit jours plus tôt, au Spiroudome, le Royal Villette a remporté sur le même score la finale retour de la Champions' League 2003-2004, au terme d'une rencontre dont le suspense n'aura pas été totalement absent. On savait que Stefen Fetzner, le coach de l'équipe rhénane, réserverait une surprise de dernière minute en rappelant Chen Zhibin en lieu et place de Lucjan Blacszyk. Etonnant, dans la mesure où il s'agit du meilleur joueur de Grenzau au classement mondial... «C'est un peu excessif, il est vrai... Mais il faut savoir qu'il avait perdu tous ses matches face à la Villette, tout en ayant pratiquement eu chaque fois l'occasion de les gagner.

Ils devaient tenter quelque chose et ils ont ainsi fait confiance aux chiffres!»
estime un Jean-Michel Saive qui, au lieu de se trouver une fois de plus face au redoutable Ma Wenge, se devait d'affronter le doyen de l'équipe adverse, avec un historique défavorable: quatre défaites pour deux victoires. «Et avec la pression en plus, car si je perdais et que derrière Vladi se laissait surprendre par Ma, nous étions mal. Et, heureusement, il n'y a pas eu de véritable duel...»

En effet, Jean-Mi ne laissa vraiment rien au hasard pour balayer en trois sets très secs ce premier acte d'une dernière ligne droite devant amener au sacre. Cette victoire rapprochait en effet les Carolos du quota minimum requis. Il manquait encore trois petits sets et tout commença bien pour Samsonov qui remportait la première manche par 11-9. La suite fut moins positive.

Rejoint à 1-1, le Nivellois mena encore par 9-6 dans le troisième set avant de sombrer de façon totalement inattendue!

Du coup, il restait deux sets à prendre à l'instant où Patrick Chila et Zoltan Fejer-Konnerth entraient dans la bagarre. Le Parisien fut mis en confiance grâce au gain de la première manche et quelques instants plus tard, le champagne sortait déjà du frigo. L'ex-joueur de Levallois filait à 3-0 et, dans la foulée, Samsonov au moral requinqué parachevait, quant àlui, l'ouvrage.

Grenzau - Villette 1-3

Saive (Bel) bat Zhibin (Chi) 3-0

(11-7, 11-4, 11-4) 0-1

Ma Wenge (Chi) bat Samsonov (Blr) 3-1

(9-11, 11-8, 13-11, 11-1) 1-1

Chila (Fra) bat Fejer-Konnerth (All) 3-0

(11-9, 11-8, 11-6) 1-2

Samsonov bat Chen 3-0

(11-6, 11-7, 11-6) 1-3

D. Dep.

© Les Sports 2004

www.dhnet.be

 


12:34 Écrit par Nathalie | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

01/05/2004

Quatrième titre européen consécutif pour la Villette!

Les Belges s'étaient déjà imposé vendredi passé sur le même score au Spiroudome de Charleroi.

GRENZAU
La Villette Charleroi a remporté la Ligue des champions de tennis de table (messieurs) en battant l'équipe allemande de Grenzau 1-3, vendredi soir en Allemagne lors de la finale retour. Vendredi dernier, le club belge s'était déjà imposé 3-1 lors du match aller.

Il s'agit de la 4e victoire consécutive du club carolo en Ligue des champions et la seconde face à Grenzau. La Villette avait aussi remporté la Coupe d'Europe des clubs champions en 1994 et 1996. Le club carolo est demeuré invaincu tout au long de la compétition (dix victoires) cette saison.

Vendredi, les Allemands ont tenté le tout pour le tout en alignant leur Allemand d'origine chinoise Chen Zhibin face à Jean-Michel Saive qu'il avait battu il y a deux ans. Mais le Liégeois se montra cette fois intraitable (11-7, 11-4, 11-4). En plaçant le Chinois Ma Wenge face à Vladimir Samsonov, Grenzau remporta son seul point de la soirée et le Bélarusse concéda sa seule défaite de la saison en Ligue des champions (9-11, 11-8, 13-11, 11-1).

C'est le Français Patrick Chila qui apporta le point synonyme de victoire en dominant le jeune Allemand Zoltan Fejer-Konnerth 3-0 (11-9, 11-8, 11-6). L'ultime victoire de Samsonov sur Chen Zhibin (3-0) n'avait dès plus aucune importance.

Grenzau (All) - La Villette (Bel) 1 - 3

Jean-Michel Saive (Bel/Vil) bat Chen Zhibin (All/Gre) 3-0 (11-7, 11-4, 11-4)

Ma Wenge (Chn/Gre) bat Vladimir Samsonov (Blr/Vil) 3-1 (9-11, 11-8, 13-11, 11-1)

Patrick Chila (Fra/Vil) bat Zoltan Fejer-Konnerth (All/Gre) 3-0 (11-9, 11-8, 11-6)

Vladimir Samsonov (Blr/Vil) bat Chen Zhibin (All/Gre) 3-0 (11-6, 11-7, 11-6)

A l'aller: La Villette - Grenzau 3-1.
Victoire du Royal Villette Charleroi après ses succès en 2001,2002, 2003.


www.dhnet.be
 
 

14:22 Écrit par Nathalie | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |