26/10/2005

 

Phil Saive n'attendra pas 2008 (25/10/2005)
Il a un gros projet dès l'année prochaine

LIÈGE Les feux de la Coupe du Monde à peine éteints, Philippe Saive n'a même pas eu le temps de souffler. Avant de prendre la route de Metz où l'attend dès ce soir un match de championnat de France, l'organisateur de l'événement qui a tenu en haleine durant trois jours le flambant neuf Country Hall du Sart-Tilman est sollicité de toute part. «Il est pratiquement acquis que la Coupe du Monde reviendra au Country Hall en 2008 mais la plupart de mes partenaires m'ont dit texto qu'il ne fallait pas attendre 2008 pour organiser quelque chose. La question se pose dès à présent. Les possibilités sont certes réduites mais elles sont réelles: outre la Coupe du Monde, on peut envisager un Top 12, une finale de ProTour ou la Coupe du Monde des clubs. Une étape du ProTour, je n'y crois pas. Le nombre de joueurs impose des infrastructures de logement et de transport qui ne s'y prêtent pas...»

L'intérêt et la volonté de tous ceux qui ont pris part à l'organisation de la Coupe du Monde individuelle qui s'est achevée dimanche sont immédiats. Mais Philippe Saive veut se montrer réaliste et prudent, même si son optimisme et son audace font partie intégrante de sa personnalité. «Se lancer dans un autre projet, je suis le premier à le vouloir. Mais je ne veux pas le faire sur le coup de l'euphorie qui règne au- jourd'hui, même si j'ai l'ITTF, l'ETTU et même, tenez-vous bien, les supporters allemands derrière moi! Je puis maintenant le dire: je m'étais porté personnellement garant pour cette Coupe du Monde et si, financièrement, l'organisation avait foiré, je n'avais plus qu'à vendre ma maison! Donc, effectivement, je suis prêt à me replonger dans le bain mais pas sans garantie. Le tout est de savoir motiver son équipe. J'en ai une vraie derrière moi et, croyez-moi, c'est formidable de pouvoir dire ça. On n'imagine pas les remarques répétées que j'ai dû encaisser du genre «La Coupe du Monde à Liège, jamais...» ou encore «Le Sart-Tilman ne sera jamais prêt...» Ou est-il, ce Sart-Tilman qui n'était pas prêt? Ou est-elle, cette Coupe du Monde qui n'aurait jamais eu lieu à Liège?»

Plus prosaïquement et en dehors, bien entendu, du retour promis par l'ITTF au Country Hall en 2008, Philippe Saive pourrait prendre une part active -et ce serait un euphémisme!- à une organisation pongiste de grande envergure... ail- leurs qu'au Country Hall. «Ce n'est plus vraiment un secret: il existe pour 2006 le projet d'une Coupe du Monde des clubs au Spiroudome en collaboration avec la Villette, à la demande de son président Gilbert Delva. Certes, je suis liégeois et fier de l'être mais le public carolo a un potentiel énorme et s'il est un club qui mérite l'attribution d'une Coupe du Monde des clubs, c'est bien la Villette. Donc, je suis partant pour une collaboration étant donné qu'à titre personnel, je n'ai pas de limite régionale ou même nationale.»

L'idée d'une Coupe du Monde des clubs germe depuis longtemps dans les esprits carolos depuis que l'épreuve a été organisée en Chine, sans suivi malheureusement. Quant à un Top 12 en 2007, il n'y aurait pas encore de demande officielle de la part de Charleroi. De son côté, Philippe Saive est là aussi prêt à relever le défi. A Liège ou à Charleroi? Et si on parlait plutôt en l'occurrence de la grande Région wallonne?

D. Dep.

© Les Sports 2005

www.dhnet.be

 


20:14 Écrit par Nathalie | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.